Louis François Blin


Il naît le 19 juin 1891 à Brèches, canton de Château-la-Vallière, fils de François Armand, tonnelier et de Marie Pinguet. Au moment du conseil de révision, il est domestique de ferme chez Auguste Durand, patron fermier à La Réveillère, lieu-dit de Couesmes. Il mesure 1,63 m, a les cheveux blond moyen et les yeux bleus ; il a le front incliné moyennement ; le nez plutôt épaté lui donne un visage large et plein ; son degré d'instruction de 3 indique une éducation primaire c'est-à-dire plus développée que le simple « sait lire et écrire ». Il porte le numéro matricule 1822 au recrutement de Tours.


Reconnu apte au service, il est incorporé le 10 octobre 1912 au 94e Régiment d'Infanterie qu'il intègre dès le lendemain.


L'absence de Journal de Marche et Opérations (JMO) sur le site « Mémoire des Hommes » pour ce régiment empêche de connaître l'itinéraire exact qui le conduit vers la « Première bataille de la Marne »

En 1914, le 94eRI est caserné à Bar-le-Duc, appartient à la 83eBrigade d'Infanterie de la 42e Division d'Infanteriedu 6e Corps d'Arméedu Général Verraux.

Le site chtimiste.com situe le 94e RI sur les hauts de Meuse (Thillot, Herbeuville, Wadonville) au début août 1914 ; ensuite il se déplace vers Charleroi (Joudreville, Xivry, Mercy-le-Bas, ferme Chanois (21/08), Pierrepont, combat de Bazailles, Boismont et Ville-au-Montois (perte 1.000 hommes), Nouillon-les-Ponts, Billy-les-Mangiennes, Azannes) ; en septembre, c'est la Marne La Neuvilette (01/09), Rilly-la-Montagne (03/09), Villers-aux-Bois (04/09), Broye et Mondement (05/09), bois de Chapton (06/09), bataille de la Marne (07 au 13/09), Soizy-aux-Bois, Villeneuve-les-Charleville, Connantre, Normée, Thibie, La Veuve, Baconnes...



On ne sait pas vraiment où et quand Louis François Blin est « Mort pour la France » si l'on s'en réfère à sa fiche individuelle qui indique qu'il a été porté disparu entre le 7 et le 30 septembre 1914 à la bataille de la Marne (pas de date ni de lieu précis).

En revanche, la sépulture n° 95 de la nécropole de Pierrepont (Meurthe et Moselle) où l'on trouve beaucoup de tombes de poilus du 94e RI apporte quelques précisions : Louis Blin, soldat de 2e classe est décédé le 9 septembre 1914. Il a vraisemblablement été tué lors des affrontements qui ont eu lieu à La-Villeneuve-lès-Charleville.


Sur avis du Ministère de la Guerre n° FN 3779 du 16/05/1916, son décès est fixé au 7 septembre 1914 par jugement déclaratif rendu par le Tribunal de Tours.


Son décès est transcrit sur les registres de la mairie de Saint-Christophe-sur-le-Nais le 12 septembre 1920.

 

Il avait 23 ans, était soldat de 2e classe et célibataire.


 

Sources :

"Mémoire des hommes" (fiches individuelles et journaux de marche et opérations (JMO))

AD 37 (fiches matricules)

Delcampe (cartes postales)

IGN (carte de situation)

chtimiste.com

 

David et Brigitte Bonnaud-Doyen